Junes Davis

A la une Critiques Livres

La reine des Quiches critique

La reine des Quiches

Sophie de Villenoisy

224 pages

Auteure de Joyeux Suicide et bonne année.

Le pitch : À quarante et un ans, Murielle collectionne les échecs, comme si une vilaine fée prenait un malin plaisir à la persécuter. Après autant de fausses couches que de manuscrits refusés, elle s’est résignée à ne donner vie qu’à des articles sur les vermifuges dans la rubrique animalière d’un journal télé.
Jusqu’au jour où un éditeur l’appelle, son dernier roman, Ceci est mon corps, l’a fasciné, il veut absolument le publier.

Je vous partage ma découverte « le Reine des Quiches » lu en 2h chrono ! Roman très émouvant qui réunit pas mal de thématiques à lui tout seul ! Beaucoup d’émotions, et parfois un peu d’agacement envers le personnage principale qui est d’un état semi-dépressif constant !

Les personnages secondaires sont vraiment attachants et apportent beaucoup à l’histoire. C’est fluide ! C’est souvent drôle ! Facile à lire ! Parfait pour la plage ou allongé dans un Hamac !

note : 6/10

 

Related posts

Mémoires d’un Rabbin des conversions à sa fille. Chapitre III. 

Junes Davis

Quand tu écris un livre pour ton père ça donne quoi concrètement

Junes Davis

Et si on voyait le monde avec les yeux de Pourim !

Junes Davis

Leave a Comment

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetourner à la boutique
    × Comment puis-je vous aider ?