Junes Davis

A la une Chroniques Critiques

On regarde quoi comme série sur Amazon Prime et Netflix ?

On regarde quoi comme série sur Amazon Prime et Netflix ?

Je vous ai concocté une petite sélection des séries les plus sympas à regarder sur Amazon Prime et Netflix. Je ne sais pas pour vous, mais il m’est de plus en plus difficile de rester devant ma télé ou mon téléphone pendant 45 minutes sans rien faire d’autre. En général, j’écoute plus que je ne regarde, mais il m’arrive de faire des exceptions pour celles que je vous ai notées. J’ai définitivement banni toute les séries qui font plus de dix épisodes par saison, parce que c’est souvent trop long !

On commence tout de suite avec :

Poldark

Sur Netflix ou Amazon (chez moi, aux US, c’est Amazon)

Genre : Drame/Romance/Historique

Nombre d’épisodes : 8

Durée des épisodes : 60 minutes

Saison : 5

Le pitch : Les Cornouailles, fin du XVIIIe siècle. Ross Poldark, jeune bourgeois, revient de la guerre d’Indépendance américaine au sein de laquelle il a combattu plusieurs années. Pensant retrouver la femme qu’il aime, Élisabeth, il découvre que cette dernière s’est engagée auprès de son cousin Francis. Il apprend également que son père est décédé et qu’il est ruiné. Commence alors le parcours du combattant pour Ross afin de tout rebâtir et de se relever de son chagrin d’amour.

Gros coup de cœur de cet été ! Sur les conseils d’une amie, j’ai dévoré ce diamant brut télévisuel. Si vous avez aimé Outlander ou Downton Abbey, vous allez adorer. Cette série est une adaptation inspirée de la série de romans éponymes. Les personnages secondaires ne sont pas en reste, car ils sont très bien développés. Le personnage de Demelza est incroyable de par son évolution. Elle incarne la femme forte, pas soumise du tout, qui respecte son mari et ses choix. C’est elle, la vraie héroïne de l’histoire, car elle donne une grande leçon de vie. Peu importe nos origines, le plus important est qui l’on devient par son dévouement envers son conjoint, sa famille, sa communauté et bien d’autres. Notre passé, même s’il est trouble, n’est en rien une excuse pour notre présent. Série, dont nous sortons inspirés pour notre propre vie !

Upload

Genre : Comédie / Science-Fiction

Nombre d’épisodes : 10

Durée des épisodes : 24-46 minutes

Saison : 1

La saison 2 est en préparation. Elle a eu du retard de production à cause du Covid. Sortie prévue le 16 mars

Le pitch : Dans un futur, où les humains auront le choix de garder « leur boîte noire » dans le monde des vivants après la mort, Nathan, mort prématurément, est accueilli dans sa version du paradis. Il va lui falloir qu’il s’adapte, mais pas de panique, car il sera guidé par une certaine Nora, qui, elle, est bien vivante !

Une série sympa, décalée, très second degré à des moments et ça fait du bien de rigoler un peu. Les deux personnages principaux sont adorables ! L’acteur Robbie Amell, dit le beau gosse, même dans la série il l’appelle comme ça, est effectivement à tomber par terre. Je recommande ! Une saison 2 est prévue, mais pas encore de date de sortie.

Modern Love

Genre : Romantique

Nombre d’épisodes : 8

Durée des épisodes : 30 minutes

Saison : 1

Le pitch : Chaque épisode raconte une histoire différente ayant pour toile de fond New York. Un portier bienveillant envers les locataires de son immeuble, le créateur d’une appli se confiant sur la perte de son grand amour, un couple de quinquagénaires au bord de la rupture ou bien encore une rencontre tardive, bouleversante et inattendue : chaque tranche de vie – savamment mise en scène – nous touche !

Alerte à tous les cœurs d’artichauts en herbe vous allez bouillir de bonheur ! Série tellement mignonne avec des histoires d’amour totalement différentes à chaque fois, sauf le dernier épisode dans lequel elles se regroupent toutes. Vraiment chouchou, hyper dans l’air du temps. Il y a des guest stars comme Anne Hathaway qui joue dedans. Vraiment cuty ! S’avale comme un bon Twix.

Un village français

Genre : drame

Nombre d’épisodes : 10

Durée des épisodes : 52 minutes

Saison : 6 (la 7 en préparation)

Le pitch : 11 Juin 40. Villeneuve, petite ville du centre de la France. Pendant que le docteur Daniel Larcher s’apprête à accoucher une jeune réfugiée, un avion allemand plonge sur Villeneuve, prenant pour cible les enfants. L’Occupation vient de commencer. Pendant cinq ans, nous allons partager le destin de ces héros ordinaires. Pendant cinq ans, nous allons vivre avec eux et nous interroger : et nous, qu’aurions nous fait sous l’Occupation ?

Série (presque) basée sur des faits historiques avérés. Les acteurs sont superbes. Le suspense est très bien dosé, on a envie de connaître la suite à chaque fin d’épisode. L’avantage avec ce genre de séries, c’est que l’on sait environ sa taille, ni trop longue, ni trop courte.

Du côté de Netflix, je vous recommande à regarder absolument !

Umbrella Academy

Le pitch : 43 enfants dotés de pouvoirs surprenants voient le jour en même temps un peu partout à travers le monde. Sir Reginald Hargreeves, un inventeur richissime, recherche et adopte sept de ces enfants dans le but de sauver le monde. Les enfants grandissent et accumulent les exploits au sein de l’Umbrella Academy. Pourtant le groupe finit par être dissous. Les enfants ont grandi et vivent leur vie chacun de leur côté. Plusieurs années plus tard, six sur sept membres de la famille se retrouvent pour l’enterrement de leur père adoptif. Au même moment survient une menace pour la planète.

Série peu connue, qui mérite pourtant de l’être, tant elle est génialissime ! Cela faisait longtemps que je n’attendais pas avec autant d’impatience la saison suivante. La saison 1 était géniale, mais la saison 2, l’est encore plus. Dévorée en 1 journée. Question acting, le Numéro 5 est le génie de la série.

Lucifer

Juste pour Tom Ellis. Le reste m’intéresse peu.

PS : Je suis une femme faible.

Selling Sunset

Si vous aimez les belles maisons et le monde intraitable de l’immobilier cette série-téléréalité-divertissement est faite pour vous. J’ai laissé mes neurones au placard pour écouter ces agents immobiliers aussi stylées que pestes. Il y a une Israélienne dedans et même des hommes qui font affaires avec kippa sur la tête. Sur les 3 saisons, la saison 2 est la plus cool. La saison 3, je me suis pas mal ennuyée, mais cela se regarde quand même. Par contre, on est d’accord que tous les pseudos crêpages de chignon sont totalement inventés par la prod.

Outer Banks

Je l’ai regardée suite aux supplications de mon ado de fils et c’est donc une série pour… ados !

Niveau budget costume/habillage, la prod a dû avoir de nombreuses coupes, car les personnages principaux sont la plupart du temps torse nu. Intrigue sympa. Ambiance sympa. Photo et réalisation sympa. Pas fou, mais ça se mange comme on dit. Je retiendrai la phrase de mon fils :

Tu n’as pas été trop choquée quand on voit bidule se droguer ? J’avais l’impression qu’une licorne avec une crinière multicolore passait devant mes yeux, tant j’ai trouvé le qualificatif du mot “grave” adorable de naïveté ! Mon esprit tordu, qui a vu tant de choses qui dépassent l’entendement, m’a prouvé à quel point la pureté de l’esprit est encore possible !

Unorthodox

Je l’ai citée, parce qu’elle a fait beaucoup de bruit quand elle est sortie pour pas grand-chose… à part montrer du doigt (encore) à quel point certains milieux juifs religieux (là Les Satmar) sont ignobles, violents, sans aucun cœur, blablabla… À quand une nouvelle série réaliste à la Shtisel, dans laquelle le réalisateur montrera la vraie vie et non une espèce de secte. Après, je retiens le personnage du mari qui s’est avéré au final très touchant. J’avais envie de rentrer dans l’écran, de le prendre par la main et de lui dire : Viens, t’as besoin d’un câlin, toi ! Sinon, le reste sans plus. Même si je n’ai pas détesté.

PASSEZ VOTRE CHEMIN sur les séries Love et Cursed , l’une trop vulgaire et sans intérêt, l’autre pour ados et très bof !

Pour ne manquez aucune de mes chroniques abonnez-vous à mon blog. Bisous

Related posts

7 astuces pour se mettre en valeur cet été quand on est Tsniout ! 

Junes Davis

Poissonière ou Tsadekette, à nous de choisir !

Junes Davis

Le jour où je me suis fait harponner par un charlatan, euh… pardon un psy !

Junes Davis

Leave a Comment

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetourner à la boutique
    ×

    Powered by WhatsApp Chat

    × Comment puis-je vous aider ?