Junes Davis

A la une Chroniques
Mini-guide de survie d’un mariage pas encore raté. 

Trouver sa moitié est devenu un véritable parcours du combattant ! Quand je vois le nombre de femmes et d’hommes célibataires vraiment super qui galèrent pour trouver leur moitié, si on est marié, mieux vaut s’accrocher ! Je vous partage ce mini guide de survie pour arriver à être bien avec l’autre.

Oui, je sais mon chou, t’as envie parfois de tout envoyer balader, quitter ta moitié pour prendre ton poney et partir loin vers de nouvelles contrées juste pour avoir la paix ! Justement parlons-en de la paix dans un couple. Si parfois tu en as ras la casquette d’être la/le seule à maintenir le cap, avec cette désagréable impression d’être un hamster dans sa roue, les quelques mots qui vont suivre sont pour toi.

Avant de tout te dire mon petit épinard frit, permets-moi de te confier deux-trois petites choses sur mes erreurs de débutante de ma propre vie maritale. Durant mes premières années de mariage, lancée dans la vie à deux sans parachute, telle une moufleta marocaine, je m’étais écrasée le nez contre le sol de la réalité. (C’est d’ailleurs pour ça qu’il est plein de bosses même si depuis quelques jours j’ai remédié au problème, héhé !). Pour me relever de mes nombreux échecs dû à une mauvaise communication avec ma moitié, pour m’en sortir, je suis partie chercher de l’aide.

J’ai commencé par la bonne copine et le Rabbin/ Rabbanite. Après avoir exposé mes déboires, on m’avait répondu : « Tu lui fais bien à manger, beaucoup de gosses et débrouilles pour rester mince. »

Ma réponse était à la hauteur de mes pensées :

–      HEIN ?

Un peu sur ma faim, j’avais abandonné mes recherches. Et puis, avec le temps, j’ai appris à slalomer à travers les chutes. Toujours en train de galérer, j’en avais parlé à ma copine Solange qui m’avait recommandé sa thérapeute/coach/sophrologue/hyptno-thérapeute (je crois que j’ai rien oublié !), me filant son numéro, elle ajoutait : « Tu vas voir elle est super. Elle a changé ma vie ». Après avoir dépensé 80 euros, les 45 minutes et non 1 heure, elle m’avait répondu :

–      Revois à la baisse tes exigences envers ton mari. Tu vises trop haut !

Ma réponse était la même qu’à mes débuts, mais avec beaucoup plus de rides et le ventre qui gondole :
– HEIN ?

De mon point de vue essayer de s’entendre avec sa moitié, n’est pas une trop grande exigence ! », même pas en rêve je me contentais de cette réponse.

Nos hommes ont du cœur. Notre but : savoir cuisiner comme un chou-fleur de chez Miznon (Quelle frustration que ce ne soit pas Cacher !) et profiter de sa saveur unique !

Du coup, après tant d’échecs, j’ai fait une liste en piochant dans les cours de Rav Benchetrit (C’est quand même le Pape dans le domaine !), chez Madame Catan (une spécialiste des couples), ma best Friends, ma grande sœur (mariée, 2 enfants comme le sitcom des années 90) et j’en ai fait une compile.

1/ Comprendre les besoins de l’autre

My Lord ce que c’est difficile ! C’est comme un nourrisson qui hurle. Tu vas tout faire pour essayer de comprendre son besoin. De la même façon que tu te demandes s’il a faim, s’il a sommeil ou s’il a mal quelque part…. remarque qu’en étant adulte, nos besoins ne sont pas tellement différents. Donc si l’homme/la femme de ta vie crie, c’est qu’il/elle a un besoin de quelque chose : d’amour, d’attention, d’écoute….  Si tu te mets à crier par-dessus ses cris, à part te faire mal aux cordes vocales, et rendre visible ta veine bleue au milieu du front (j’en ai une sévère !), tu ne réponds pas au besoin de l’autre. Donc essaye d’aller au-delà des cris ma petite pkaïla.

2/ Savoir comment aimer l’autre. 

 Figure-toi qu’il existe 5 façons de se sentir aimer.

  1. Quand on te dit des mots doux, des mots d’encouragements : « Oui tu es mon Zeus ! Oui, tu es aussi belle que Caroline Receveur sans filtre.»
  2. Se prendre dans les bras et être tactile.
  3. Quand on t’offre des cadeaux, hors annivs.
  4. Quand on vient t’aider.
  5. Quand on te donne de la compréhension et de l’écoute.

Ton challenge : Savoir comment tu aimes être aimé et le faire savoir à l’autre. Ça marche à fond.

3/ Sois heureuse toi-même chérie

Si tu savais le nombre de pensées qui nous traversent l’esprit où on se flingue toute seule. « Je suis moche, je suis nulle, j’arrive à rien… blablaba ». Essaye de te kiffer, je te jure ta vie va changer.

4/ Arrête de voir l’autre comme ton ennemi.

Quand tu vois que ça monte dans les aigus, rappelle à l’autre qui est en face de toi que tu es là, avec elle et lui, pour lui rendre sa vie plus douce et plus agréable. En fait, c’est le but de la vie à deux. Si c’est pour s’en mettre plein la tête tous les deux jours, faut vraiment revoir « ses exigences à la baisse, préparer un bon repas, faire un enfant, et rester mince », je plaisante ! Il y a des périodes très difficiles et d’autres beaucoup plus sympas. Pendant les périodes reloux, garde espoir. Tout va finir par s’arranger. Accroche-toi.

5/ Ne vas pas trop loin dans la vulgarité même si ça te démange et qu’un bon geste obscène vaut mille mots et soulage. 

Je plussois que tu puisses lui en dire de belles, mais au lieu de prendre cette pente glissante et snobe l’autre en ne répondant pas ! Dans certains cas, y a pas pire que l’indifférence !


6/ Arrête d’être paresseux.

La routine n’est pas ce qui tue le couple au contraire ! Avoir des rituels style tous les mercredis c’est une série et frites devant un film, c’est cool ! Arrêter de fournir des efforts pour l’autre, c’est ça qui tue le couple. Si tu préfères passer la soirée sur son tel c plutôt que papoter même ½ heure avec l’autre, c’est que ça devient grave ! Dis-toi une chose :  la société nous pousse à être de plus en plus sédentaire : plus besoin de ciné, ou d’aller faire ses courses : il y a Uber Eat, Amazon, comment lutter ? En étant plus fort que le système ! S’il y a bien une chose où tu dois te battre c’est ton couple. La situation doit changer immédiatement avec un bon coup de pied au derrière alors prévois une soirée à deux mais genre, tout de suite ! Allez envoie-lui un message !

Et si vraiment tu es allée au bout de ton histoire, et que l’autre a mué en termite asexué, bah au moins tu n’auras aucun regret. Écris-moi si tu veux que l’on papote sur le sujet. De gros bisous.

Je vous mets mes dates de rencontres de cette semaine, mes petits pains aux chocolats aux pépites de bonheur.

Related posts

Critique sur la série phénomène HUNTERS !

Junes Davis

Miami, BHL et mon fils !

Junes Davis

Quand ton mari ne veut pas que tu te couvres la tête !

Junes Davis

Leave a Comment

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetourner à la boutique
    ×

    Powered by WhatsApp Chat

    × Comment puis-je vous aider ?