Junes Davis

Chroniques série

Critique saison 4 The Marvelous Mrs Maisel !

Critique Miss Maisel saison 4 !

Ça y est, la saison 4 de Miss Maisel est enfin disponible sur Amazon Prime ! Mon amour pour les premières saisons est infini vers l’haut de là ! Je suis hyper fan de l’humour, de l’ambiance de l’époque. Les plans de caméra sont top. La mise en scène aussi.  et évidemment des fringues ou plutôt du style de Miss Maisel !  Sans spoiler, je vous donne ma critique globale de la saison 4 qui je l’espère sera objective. 

Dans la saison 3 nous avions laissé Bichette alia Myriam/ex-de Joël/ maman de Ethan et Esther qui sont là pour la déco, qui est sur le tarmac afin de poursuivre sa tournée avec l’intrigant Shad Baldwin. Je ne vous spoile rien mais dès les premières secondes du premier épisode on la retrouve en compagnie de Suzy, le moral à zéro où se poursuit une scène mémorable de pétage de plomb. Je ne vous en dit rien de plus afin de ne pas gâcher votre futur bonheur ! En plein questionnement sur son avenir artistique, notre humoriste devra affronter une fois de plus le regard de son clan, ce qui ne sera pas facile. Doit-elle continuer ? Arrêter ? Se consacrer carrément à autre chose ?

En tant qu’écrivain, je peux vous dire que ces questions je me les suis posée sans arrêt pendant les cinq premières années ! Va-t-on enfin percer et cartonner ? Oui surement mais QUAND BORDEL ? QUAND ? TOUS les artistes sont rongés par cette question ! Gagner des clopinettes et continuer de se produire dans des petites salles est souvent frustrant. On comprend parfaitement Myriam mais heureusement que Suzy qui croit en elle, même quand elle-même n’y croit plus, va beaucoup l’aider. 

Les dialogues sont toujours géniaux. Les répliques entre les personnages fusent et sont toujours pleines d’entrain, ça va toujours aussi vite. Comme les 3 premières saisons, plusieurs fois j’ai dû revenir en arrière pour bien comprendre ce qui se passait mais cela n’enlève rien au plaisir. 

On aime toujours autant Abe, Rose, les beaux-parents, Suzy (la série essaye de nous emmener sur un terrain avant-gardiste concernant la vie amoureuse de Suzy mais la dame est un coffre fort). Joël est toujours là même si bien moins présent qu’avant. Par contre, je me contrefous de sa pseudo-relation amoureuse. Sorry. Le petit Ethan m’éclate toujours autant. Zelda, la gouvernante et Imogene sont des troisièmes personnages qui mettent une touche d’Harissa dans le plat. Méga coup de cœur, presque des papillons dans le ventre pour l’humoriste Lenny et ses clopes. C’est de l’étincelle ce type ! L’anti-héros par excellence, j’adore.

Seul léger insignifiant, mega petit bémol : l’intrigue ! Oh my God ! Avec tout l’amour que j’ai pour cette série, l’histoire n’avance malheureusement pas. Ça piétine sa mère ! On a 6 épisodes, nombre bien trop court, surtout qu’avec le COVID on a attendu beaucoup de temps, cela ne raconte rien. Il y a une scène surréaliste mais tellement crédible à la fin où Rose, la mère de Myriam, devient entremetteuse, et se retrouve dans une situation délicate qui est à mourir de rire. À part ça, bah y a pas grand chose à se mettre sous la dent quoi. 

Cela dit ne boudez pas votre plaisir. Foncer voir La saison 4 de The Marvelous Mrs Maisel sur Amazon Prime. 

Je vous mets la vidéo de Cyprien sur les abonnements. C’est hilarant ! https://www.youtube.com/watch?v=xqcCxOsqE7I

Related posts

La bataille Gauloise chez toi..

Junes Davis

Mes résolutions pour Rosh Hachana 2019- 5779

Junes Davis

Burkini, maillot de bain Tsniout, même combat ?

Junes Davis

Leave a Comment

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetourner à la boutique
    ×

    Powered by WhatsApp Chat

    × Comment puis-je vous aider ?